Newsletter

Newsletter

Abonnez-vous pour être informé des nouveautés.

Livre des éditions Claire Lumière. Bouddhisme tibétain.

Petite Guirlande de la sagesse

23,00 €
TTC

Florilège de citations sur la sagesse.
Des textes splendides dans l'écrin d'une illustration magnifique.

Quantité

  • Paiement sécurisé par Verifone Paiement sécurisé par Verifone

La sagesse est une notion bien floue dont la définition varie selon les contextes et les époques. Dans son utilisation moderne, le mot véhicule plusieurs connotations : depuis celle de bon sens et de modération (« Il a agi avec sagesse »), jusqu’à celle d’une philosophie profonde débouchant sur un mode de vie (on parle ainsi de « sagesse chrétienne » ou de « sagesse orientale »).
Dans le monde bouddhiste, on utilise le plus souvent sagesse dans un sens très précis : la connaissance de la véritable nature des choses, au-delà des apparences que perçoivent nos sens et notre intelligence limités, au-delà de la croyance erronée en une individualité véritablement existante. Elle est la vérité l’emportant sur l’illusion, l’éveil chassant le sommeil, la lumière dissipant les ténèbres.
Cette connaissance, pour être utile, c’est-à-dire vivante, et ne pas se limiter à une approche académique, doit franchir plusieurs paliers successifs : la compréhension, l’expérience et la réalisation :
- La compréhension, qui opère dans le registre intellectuel, a pour but d’orienter notre aspiration et notre recherche intérieure. Par définition, cette compréhension est insuffisante, puisque l’intellect ne peut saisir ce qui le dépasse et se trouve dans la même situation qu’un aveugle à qui l’on parle des couleurs, qui essaie de s’en faire une idée tant bien que mal, mais ne peut les voir.
- Par l’expérience, la connaissance sort du domaine intellectuel pour entrer dans celui de la relation directe avec son objet. À ce stade, elle reste cependant passagère et incomplète. Passagère parce qu’elle ne se manifeste que par moments, incomplète parce qu’elle demeure dans l’idée d’une distinction entre celui qui connaît et ce qui est connu.
- La réalisation atteint un autre degré. On pourrait parler à ce stade d’union ou de fusion : l’individualité séparée disparaît au profit de la réalité « dépourvue de centre et de limite ». Lorsque cette réalisation atteint son degré ultime, on parle d’éveil ou d’état de bouddha. Entre-temps, on parle de « terres de ­bodhisattvas », au nombre de dix. Pour évoquer cette maturation de la sagesse, on utilise traditionnellement, la métaphore de la lune : dès le premier quartier la lumière est présente, mais il faut attendre le quinzième jour pour qu’elle atteigne sa plénitude.

Les citations recueillies dans ce petit volume se rapportent principalement à la signification que nous venons d’évoquer : l’accès à la véritable nature des choses. Toutefois, nous avons émaillé ce choix de textes illustrant une sagesse peut-être davantage à notre portée : celle qui nous fait comprendre notre situation dans ce monde (l’impermanence, le karma, etc.) ou bien simplement nous donne des conseils pour une vie plus équilibrée, plus harmonieuse, plus imprégnée de spiritualité.
Selon la page que nous ouvrirons, nous recevrons des inspirations à différents degrés : tantôt un appel vers le plus élevé, tantôt une suggestion pour mieux trouver notre place dans ce monde, ou bien encore un parfum subtil venu d’au-delà des mots, qui pénètre notre cœur et lui parle sans que nous sachions vraiment pourquoi.

Fiche technique

Nombre de pages
192
Hauteur
15
Reliure
Couverture cartonnée, signet

Vous aimerez aussi

Avis (0)

Seul les clients enregistrés peuvent poster un avis. Connectez-vous ou créez un compte .

Aucun avis pour le moment.